Quoi de neuf?

Nouveaux membres du conseil syndical:

Vice-président aux litiges et SST du secteur Gatineau-Hull-Aylmer:

Jean Racette

Vice-présidente aux litiges et SST par intérim du secteur Gatineau-Hull-Aylmer

Goretti Carvahlo

Vice - président litiges et griefs:

Sébastien Pilon

Vice - présidence à la vie syndicale, à l'information et à la mobilisation:

Yves Sabourin

Vice - président CNESST, assurances salaires:

Daniel D'Aoust

Négociation:

Les négociations ont débutées. Restez à l'affût pour connaître son évolution.

Bonne nouvelle!

Nous venons de régler 5 griefs qui perduraient depuis plusieurs années. L'employeur versera donc un montant avoisinant les 160 000$ aux membres touchés par le règlement des griefs suivants:

  • les doublons de Pierre-Janet (fusion de PJ et du CSSSG) - 2012;
  • le changement de port d'attache - 2014;
  • les 6e et 7e journées de travail;
  • les doublons du CISSSO (fusion des établissements - 2015;
  • les modifications de heures de semaine pour les surveillants en établissement.

Les ententes ont été signées le 16 février 2018. À compter de cette date, l'employeur à 60 jours pour verser le montant d'argent aux membres visés par le règlement de ces griefs.

Chers membres,

Vous trouverez ci-joint un lien vous amenant vers la présentation de l’entente de principe. Ce vidéo sera également présenté lors des séances de l’assemblée extraordinaire du mois de mai.

Également, un document joint vous permettra de prendre connaissance un peu plus en détail de l’entente de principe et la convocation pour l’assemblée.

Nous vous recommandons de prendre connaissance du vidéo et du document avant la tenue de l'Assemblée afin d'être prêt pour la période de questions.

Nous vous rappelons que l'Ordre du jour ainsi que les documents fournis présentement et au cours de l'Assemblée extraordinaire ne sont pas amendables.

Nous vous rappelons que votre participation à l’assemblée extraordinaire est essentielle. Vous pourrez venir y poser vos questions et vous prononcer sur l’entente de principe.

Au plaisir de se voir très bientôt!

Le 15 Janvier dernier nous avons tenus un forum sur la mobilisation, avec la participation d'une quarantaine de délégués de sites et la présence de Jean Lacharité, 2ème vice-président de la CSN. Qu'elle belle journée d'échange!

L'Assemblée générale du CCSNO à Fort-Coulonge de Lundi le 3 décembre 2018

À l'occasion de cette assemblée générale, nous avons adoptés les états financiers et nous avons reçu Isabelle Ménard du SRT de la CSN qui nous a parlé des conséquences néfastes de ce site d'enfouissement du dépotoir nucléaire de Chalk River.

Les comités de négociation de la FSSS-CSN sont déterminés à nous faire avancer! C'est le 16 octobre dernier que les délégué(es) des syndicats du secteur public de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) ont voté pour élire les membres des comités de négociation de la prochaine négociation du secteur public.

« Contrairement à d’autres régions de la province, le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) « s’entête » à ne pas reconnaître l’expertise professionnelle d’une centaine de préposés aux bénéficiaires œuvrant en santé mentale, déplore le Syndicat des travailleuses et travailleurs de la santé et des services sociaux de l’Outaouais (STTSSSO-CSN).

Frustrés que leur employeur n’ait pas encore acquiescé à leurs demandes répétées des dernières années, une trentaine de syndiqués œuvrant principalement à l’Hôpital Pierre-Janet sont revenus à la charge jeudi soir en manifestant devant le siège social du CISSSO et en faisant connaître leurs revendications lors d’une réunion du conseil d’administration. »

INFO-NÉGO

"Le syndicat des travailleuses et des travailleurs de la santé et des services sociaux de l'Outaouais (STTSSSO-CSN) a repris, en juin dernier, une négociation de longue haleine pour les préposés(es) aux bénéficiaires (PAB) et les auxiliaires en santé et services sociaux (ASSS) [..]

En savoir plus

"Le 11 janvier 2017 s'est tenu une conférence de presse pour dénoncer le manque de collaboration de la part de l'employeur. En effet, avec des comités de griefs et de relations de travail, qui sont de moins en moins fréquents, où les dossiers avancent à pas de [...]"

En savoir plus